University High School Student Life : Mes études aux USA !

7 jan
2014
Posted in: Université
By    2 Comments

Happy New Year 2014 !!!

2013-2014-Bonne année et bonne santé à tous !

Les vacances se terminent et mon retour aux USA est prévu pour demain. J’ai eu la chance de passer les fêtes de fin d’année avec ma famille et aussi de revoir MES AMIS français avec qui j’ai passé des moments inoubliables.

Un nouveau semestre m’attend à mon arrivée à l’université, un nouveau programme, des nouveaux cours, des nouveaux profs et aussi de nouveaux amis.

Contrairement à la France, où le programme est basé sur l’année,  aux US l’année est divisée en 2. L’avantage est qu’on a la possibilité de se remettre en question sans contraintes ni pénalités.
Pour mon cas le problème ne se pose pas, car je pense avoir trouvé définitivement mon chemin.
Mais imaginez un étudiant qui se lance dans des études de sciences, et qu’en parallèle il découvre un intérêt soudain pour la littérature. Et bien sans aucun souci, il peut s’engager dans cette voie pour le second semestre. Et l’année terminée, il s’aperçoit finalement que son premier choix (les sciences) était finalement le meilleur. Alors il lui suffit de reprendre ses cours de sciences aux niveaux où il les a laissés, et avec l’avantage de ne pas perdre le bénéfice de son précédent 1er semestre de science.

brrr

Voilà c’est tout simple, ce genre d’exemple est très courant et permet aux Américains de trouver leurs chemins sans la pression exercée par le choix du cursus.

Je vais aussi retrouver mes températures préférées -20 à -30 degrés. Brrr

Avec le 12° à Monaco, je vais avoir l’impression de passer de l’été à l’hiver.

Voilà ! Aujourd’hui, journée shopping à Nice et dégustation d’un petit pain au chocolat grandeur US.

Je profite aussi de ces vœux pour remercier toutes les personnes, la famille, les amies qui sont venues sur ce blog depuis sa création et qui l’animent par leurs commentaires.

A tous et à toutes encore une très bonne année 2014.

« Marine »


15 déc
2013
Posted in: Université
By    6 Comments

Un moment si doux !!!

Cela fait maintenant un mois que je n’ai pas écrit d’article !feuilleBlanche

Depuis la super « Snow Storm » qui nous a enseveli sous la neige, rassurez-vous, on s’en est sorti et j’ai maintenant beaucoup de choses à vous raconter.

Blues

Il y’a eu une période où j’ai ressenti un petit coup de blues. Sans doute un peu par manque de la maison, de ma famille et de mes amies.
J’ai demandé à ma famille s’il pouvait venir me rendre visite et Super génial, le  7 novembre mon père est arrivé en Amérique pour passer quelques jours. Une petite visite de 11 jours qui m’a redonné le moral et rechargé les batteries.

 

En plus,  la météo était en notre faveur. J’ai pu lui faire visiter mon Université, rencontrer mes amies, visiter la région et faire plein de choses.

A commencer par passer mon permis de conduire. Eh oui j’ai maintenant mon permis de conduire officiel Américain. Je suis très contente d’avoir tout eu du premier coup (code et conduite). Il est vrai qu’en Amérique c’est un peu moins compliqué et surtout beaucoup moins cher. En France, mes amis m’ont dit qu’un permis revenait à environ 1.800 €, si on le réussit du premier coup ! Alors qu’ici tenez-vous bien, mon permis m’a coûté 30 dollars (28 euros). En fait tout est lié au fait que l’auto-école n’existe pas et donc pas de frais, seulement des taxes.
Bien ou pas, les statistiques parleront à ma place.

permis-de-conduire

Un permis c’est bien, mais un permis sans voiture, ça ne sert à rien. Et aux États-Unis, la voiture est comme le cheval à l’époque des Cowboys. C’est indispensable si vous voulez exister dans le Sud Dakota.

Avec mon père, nous avons donc commencé le tour des vendeurs de voitures.
Pour moi c’était une grande première. Et encore une fois, c’était comme dans les films ou les séries américaines. Des grands parcs de voitures d’occasion de toutes les marques mythiques Chevrolet, Pontiac, Buick, Cadillac, Dodge et j’en oublie certainement.
A chaque arrivée chez un « Car dealer », nous avons été accueillis par le classique vendeur américain. Un chasseur de têtes qui ne vous l’achera plus tant qu’il ne vous aura pas attiré dans son bureau. Ce sont de vrai pro et leurs stratégies de vente sont bien étudiées.

Un vendeur nous a confié que la partie la plus facile de la vente n’était pas de conseiller le client sur le choix de la voiture, mais de discuter du prix de la voiture. Ça veut tout dire.

Effectivement,  ne soyez pas pressé si vous arrivez dans le bureau d’un « Car Dealer ».car-dealer

À titre d’exemple et pour vous résumer un peu, bien que le prix du véhicule soit annoncé,  il commence par vous dire « votre prix sera le mien »  intéressant non !!!!  Dans le même temps, il vous présente une sorte de contrat, ou vous devez inscrire le prix que vous souhaitez payer. Héhé ! Mais papa était là,  et cela ne sait pas du tout passer comme le vendeur l’espérait. OK !  il veut connaitre notre offre, alors s’il veut qu’on discute négociation, c’est d’accord ; mais la négociation sera orale et seulement la transaction sera écrite. Du coup, notre vendeur un peu déconcerté, a dû aller consulter son responsable et nous avons pu commencer à discuter.  Ils n’ont pas lâché l’affaire. Le prix ne nous convenait pas et nous avons fini par décider de partir. Arrivés dans notre voiture, le moteur allumé, prêt à quitter le parking, le manager qu’on n’avait pas encore vu, est venu nous stopper pour nous faire une proposition à la baisse. Mais mon père a encore dit non.

Un peu triste :( , je partais sans acheter la voiture qui me plaisait, mais mon père m’a dit alors,  que ce n’était sans doute pas encore perdu.

Nous sommes allés boire un café pas trop loin. Et quelques instants plus tard, coup de téléphone du manager. Bingo ! Le prix avait atteint celui que nous avions prévu.

Au final après 5 jours de recherche, nous avons enfin trouvé ma petite merveille. C’est mon bébé et je l’adore, je suis trop contente d’avoir pu l’acheter, car je trouve qu’elle me correspond parfaitement.fast-food

Pendant cette période, nous avons aussi beaucoup fréquenté les « Fastfoods », ce qui est génial puisque j’adore cette ambiance de restauration. Mais bon, pas trop quand même ! Car aux Etats- Unis, ils ont cette expression qui s’appelle  « Freshman 15 »  ce qui veux dire  « les premières années 15 »  pour définir que pendant la première année, tu grossis de 15 pounds (7 kg), donc j’essaie quand même de faire attention et de manger équilibré.

cold_thermometer

Maintenant que papa est parti, nous traversons une période glaciale dans le Sud Dakota qui m’épuise énormément avec des températures polaires de -25° à -30° Celsius ! 
Cette semaine il commence à faire un peu chaud, et oui aujourd’hui il fait  -15° ce qui me rend contente, car je commençais vraiment à congeler sur place!

La semaine dernière a été le début des examens de fin de semestre.  Moment important pour valider les crédits et passer aux niveaux supérieurs.exam

 

 

Ensuite, l’année civile 2013 sera terminée et je serai en vacances de Noël jusqu’au 13 janvier 2014 :) avec un tout nouvel emploi du temps !

Voilà pour les nouveautés, j’essaierais de poster un article pour le Nouvel An et vous raconter mon Noël en France ! Je pars le 23 décembre et rentre le 8 janvier :)

Gros bisous à tout le monde et merci aux gens qui m’envoie des cartes postales et email, cela me touche vraiment de savoir que je suis toujours en contact avec la famille et les amis :)

Cliquez sur la vidéo en dessous pour découvrir quelques images de ma vie à l’Université.
(avec le son c’est plus cool)

« Marine »

ZooEffect WordPress plugin


8 oct
2013
Posted in: Université
By    4 Comments

SUPER SNOW STORM

bonhomme-de-neigeCoucou tout le monde !!

J’espère que vous ne m’en voulez pas trop d’avoir laissé dormir mon blog depuis la rentrée.

La vie d’un étudiant à l’université en Amérique n’est pas toujours simple et surtout bien chargée.

Comme je vous le disais, à la différence du lycée, il y a beaucoup de travail personnel à fournir si on veut obtenir des résultats satisfaisants. Mais bon, je ne vais pas me plaindre, car pour l’instant tout se passe super bien.
C’est sûr, certaines choses ne sont pas toujours rose, mais on s’habitue et ont fait avec.

Ce ne sont pas les heures de cours qui me prennent du temps, 2 heures le matin et 1 heure l’après-midi.

Une journée type donne ça :welcome

Je me lève entre 6.30 ou 7.45 (suivant la première heure de cours)
Direction le petit déjeuner, puis départ pour la première heure de cours.
Ensuite, je retourne dans ma chambre pour commencer mes devoirs, où alors je me prends une petite heure pour aller jouer du piano.
Midi arrive, c’est l’heure du déjeuner, et hop je retourne en cours pour une heure de Maths l’après-midi.
Les cours terminés, je reviens en chambre pour faire mes devoirs jusqu’au repas du soir.
Et voilà, ma journée est terminée.

Vu comme ça, c’est super cool et on pourrait même penser « bah elle fait rien, c’est génial et elle prend vraiment du bon temps celle-là ! »

Mais non, je vous assure. Je n’ai pas vraiment le temps de m’amuser.

Sauf !!!!  Oui sauf lorsque ce vendredi matin,  on s’est tous réveillés avec 50 centimètres de neige.tempete-neige
Une tempête de neige s’est installée dans le Sud Dakota. Du coup, école annulée pour la journée.
Il y avait tellement de neige que personne n’avait le courage de traverser le campus pour aller prendre le petit-déj.

 

Et comme la météo c’est fâchée, samedi matin en me réveillant, il avait neigé 50 centimètres de plus.

Nous sommes presque coincés dans les dortoirs, mais malgré tout la faim nous a quand même transformé en aventuriers pour traverser cet énorme désert de neige.

Les autoroutes sont fermées et personne n’a le droit de conduire sous peine d’une amande.
Bien sûr, quelques petits courageux ont essayé de prendre leur voiture pour rentrer chez eux le week-end. Et bien évidemment, ils sont restés coincés sur les routes, bien au froid, sans pouvoir bouger de leurs voitures.

Il parait même que France 2 a parlé de cette tempête au journal TV.

La tempête a aussi cassé beaucoup d’arbres.

Alors du coup, pas de cours et je peux ainsi vous faire ce petit article tranquillement.

Voici quelques images prises aujourd’hui avec mon appareil photo qui a enfin retrouvé sa batterie oubliée en France.

Passer une bonne semaine. Et si jamais vous avez froid, pensez à moi.

Gros bisous et à très bientôt !!

 

« Marine »


30 août
2013
Posted in: Université
By    6 Comments

Out towards new horizons !

Départ vers de nouveaux horizons !

Et bien voilà, après un court séjour en France,  me revoici de nouveau aux USA. Eh oui, mes études vont se poursuivent en Amérique.

Le lycée terminé et le BAC américain « officiel » en poche, j’ai eu la joie d’être accepté à l’ université.

Tout s’est fait au dernier moment; c’est seulement en France que j’ai eu la confirmation de mon inscription et la délivrance de mon Visa étudiant pour 5 ans.

Comme je le disais dans mon précédent article, le bilan de cette année de lycée aux USA n’était pas facile à décrire. J’ai tellement apprécié leur mode d’éducation et aussi cette ambiance différente,  que je me suis mis à imaginer « continuer cette expérience ».

Et bien, ce qui devait arriver arriva.

J’ai intégré « Black Hills State University » Toujours dans le Sud Dakota. C’est une Université publique, plutôt petite avec seulement 5000 étudiants.

Je suis dans une chambre d’étudiant sur le campus que je partage avec une Américaine. Sierra est une fille très sympa, elle est en 2e année.
Elle pratique l’athlétisme en compétition. Vous n’avez pas oublié qu’ici le sport est très important. Elle y passe donc tout son temps libre.
Le courant à bien passé entre nous et je pense que l’on va bien s’entendre.

Les cours ont commencé lundi 26 août.
Je suis arrivée depuis le jeudi 22 pour participer aux 2 jours d’intégrations. Ces 2 jours sont donnés à tous les étudiants internationaux, car nous devons passer quelques tests de niveau.
Ces tests permettent de contrôler le niveau d’anglais, maths et sciences, afin de savoir si nous pouvons intégrer les cours américains sans assistance. Inutile de vous dire que pour moi, tous c’est bien passé. Mon année de terminale en Amérique a fait la différence.

Je suis à nouveau la seule Française parmi quelques étrangers (Coréens, Allemands). Contrairement à moi qui pars pour un cursus de 4 ans, la plupart viennent pour une période de 6 mois, à 1 an maximum.

L’équipe d’encadrement est très bien. Ils sont vraiment très sympas. Ils ont pris le temps de nous expliquer lentement et avec ‘ beaucoup de gestes’, toutes les consignes et renseignements que nous demandons.
Ils nous ont fait visiter tout le campus et aidé à obtenir tous les documents administratifs. Comme par exemple: ils nous ont accompagné en ville voir les banques pour que nous puissions ouvrir avec facilité un compte bancaire américain.

Mon emploi du temps va sans doute faire rêver quelques étudiants français, car je n’ai que 3 heures de cours par jour. Chaque étudiant peut sélectionner, en plus des 2 matières obligatoires (Anglais et Maths),  des domaines d’études supplémentaires.
J’ai donc ajouté Psychologie et Espagnol. Mais lorsque j’ai pris connaissance de mon planning, j’ai demandé si je pouvais le compléter avec d’autres matières.

Eh bien non ! On m’a répondu que j’étais au maximum !!!

La raison est que la charge de travail après les cours, serait trop importante. Bien que l’année ait débuté calmement avec la présentation des profs, je commence effectivement à comprendre.
3 heures de cours occuperont quasiment le reste de la journée avec les leçons et les devoirs qui sont à faire.

Voilà, c’était un petit résumé de mon arrivée.

Pour vous donner quand même un petit aperçu, je vous laisse regarder cette vidéo de présentation sur ma nouvelle famille universitaire.

À bientôt !

« Marine »

(cliquer sur l’image)

ZooEffect WordPress plugin

Et pour ceux qui veulent regarder par la « fenêtre de Spearfish« , cliquer sur la webcam ci-dessous.
Webcam Spearfish


This site is protected by WP-CopyRightPro