University High School Student Life : Mes études aux USA !

Archive from juin, 2014
15 juin
2014
Posted in: Université
By    4 Comments

Partir étudier aux États-Unis !

Et bien voilà, ma 1ère année d’université est arrivée à son terme. Encore une année que je n’ai pas vu passer.BOOKS
Mes évaluations de fin d’année se sont bien terminées et tous mes crédits ont été validés.  Me voici maintenant en chemin pour une 2ème année où je vais me lancer dans un « Bachelor » en Psychologie et un Bachelor en Espagnol. Et puisque j’ai un petit avantage en Français, j’en profiterais bien entendu pour décrocher un Bachelor en Français au terme de mes 4 années. Et l’autre bonne nouvelle,

c’est les VACANCES !!!vacances

et c’est le moment idéal pour « recharger mes batteries », passer du temps avec ma famille et mes amis. Je retourne en France pour environ 2 mois et je compte bien venir vous parler français pendant des heures. :)

Mais avant de mettre aussi mon Blog en vacances, et comme quelques personnes souhaitent avoir des renseignements, je vais vous parler de l’université.

Partir étudier aux États-Unis ! Alors pour tous ceux qui auraient l’idée de partir étudier aux États-Unis, je vous fais un petit article récapitulatif qui pourra peut-être vous encourager.

Commençons par le début.

Aux États-Unis, comme en France l’université propose, un cursus d’enseignement supérieur qui permet de préparer 3 types de diplômes : « Bachelor », « Master » et « Doctorate » que l’on peut comparer à notre système français « License », « Master » et « Doctorat ».

Il faut savoir que le diplôme de « Bachelor » s’obtient en moyenne en quatre ans et ce diplôme est aussi appelé
« Undergraduate Degree ».

Lors de la 1ère et 2ème année, tu es obligé de suivre les matières dites obligatoires. Oups, je m’aventure dans des explications un peu compliqué. Pour faire simple !!! Les matières obligatoires sont très nombreuses, mais tu ne peux pas toutes les prendre. Et forcement, celle que tu laisses ne sont plus obligatoire. Ensuite, tu choisis des cours ou tu souhaites te spécialiser, et il y en a aussi beaucoup. Alors là, tu as encore le choix parmi des matières dites obligatoires, ou parmi des matières dites de spécialitées « major ».
Je vous avais prévenu !interrogation_min

Dans mon cas:
Obligatoire : Espagnol, Anglais, Art, Maths, Psychologie et Histoire.
Spécialisation : Psychologie et Espagnol. (Vous voyez mes spécialités sont aussi dans mes cours obligatoires)

Tout ça pour dire qu’à la différence de la France, tu n’as pas besoin de faire un choix définitif pour ton orientation professionnelle.
Les cours que tu vas prendre pendant les 2 premières années, ne seront pas handicapants pour le choix de ta spécialisation.
Tu peux par exemple étudier la psychologie ou le commerce comme « major » en undergraduate school, puis intégrer ensuite une école de droit. Et pour couronner le tout, tu peux aussi changer de major autant que tu le souhaites.BHSU

Le choix est relativement vaste, et va des sciences à la psychologie, en passant par l’histoire, le droit, ou même la musique. Avec ce principe, je trouve personnellement que le système éducatif américain est vraiment très intéressant et très original. Car un étudiant peu bénéficier d’un programme d’études qu’il pourra adapter à ses besoins, à ses intérêts et voir même à ses capacités. Un autre avantage de ce système, permet aux étudiants les plus doués, de progresser à un rythme plus rapide que les autres.
L’autre point non négligeable, est que les universités américaines bénéficient de moyens financiers considérables et les établissements profitent aussi d’une grande liberté qui leur permet une grande souplesse.

En revanche tout ceci a un prix. Eh oui, une année universitaire coûte environ 15 000 dollars dans une Université d’État et peut aller jusqu’à 60 000 dollars dans certaines universités prestigieuses comme Harvard, Princeton, Yale ou Columbia.

Partir étudier aux États-Unis !
Du coup, peu de familles peuvent financer totalement les études. La plupart des étudiants sont donc souvent obligés d’avoir recours aux bourses, au travail étudiant, mais aussi aux emprunts, ce qui est le cas de la plupart de mes amis.

 

Don't Panic

Pour intégrer une université américaine, tu dois premièrement parler anglais.  Ça, tu l’auras compris c’est bien évidemment indispensable. Mais rassure-toi, pour ceux qui ont le pauvre niveau standard du BAC français, rien n’est perdu.

La plupart des universités américaines proposent un semestre d’intégration. Une solution indispensable et malgré tout très séduisante, puisque tu pourras dans un premier temps te familiariser avec ce nouveau système éducatif, mais aussi acquérir une plus grande autonomie pour suivre les cours en toute tranquillité.

Il faut aussi savoir, que tous les futurs étudiants étrangers qui souhaitent venir aux États-Unis étudier à l’université,  doivent fournir une transcription de tous leurs diplômes et de toutes leurs notes. Pour obtenir l’équivalence des diplômes, on doit s’adresser à un traducteur assermenté et agrée par le gouvernement américain.

Vous avez compris, il est conseillé de prévoir quelques mois de préparation pour réunir tous ces papiers.

Les cours peuvent se dérouler soit en amphithéâtre avec des centaines d’étudiants, ou dans des classes de petites tailles auxquels participent uniquement un petit nombre d’étudiants.
L’ambiance dans une salle de classe universitaire américaine est très dynamique. C’est là je pense, une des recettes séduisantes du système d’enseignement américain. Car on est systématiquement invité à partager son avis, défendre ses opinions et participer aux discussions de classe qui se font régulièrement. En fait, les Américains sont très ouverts et discutent facilement, il est donc facile d’augmenter ses amies.

Chaque cours donne droit à un certain nombre de crédits. Ce nombre correspond au nombre d’heures qu’un étudiant passe en classe chaque semaine. Un cours équivaut en général à trois ou cinq crédits. Un programme complet correspond environ à 12 ou 15 heures de crédit et bien entendu, un certain nombre de crédits doivent être obtenus pour obtenir son diplôme. Evidemment , il ne suffit pas d’être présent en cours pour valider son année, encore faut-il réussir ses évaluations chaque semestre.

Ensuite si durant ton cursus, ton programme t’oblige à continuer tes études dans une autre université plus spécialisée, et bien la plupart des crédits obtenus dans le premier établissement, sont comptabilisés et validés dans la nouvelle université pour l’obtention de ton diplôme. Ça permet ainsi de ne pas perdre d’années et d’obtenir son diplôme selon les délais prévus.

Voilà pour les études classiques, mais il existe parallèlement un enseignement supérieur à cycle court qui dure 2 ans et qui décerne un diplôme appelé « Associate Degree ». C’est l’équivalent en France d’un DEUG, ou d’un BTS, mais au final les étudiants ayant terminés leurs études dans une université à cycle court, poursuivent souvent leurs études dans une université de cycle long afin d’obtenir un « Bachelor ».

smiley okCroyez-moi ! Les études aux US sont géniales, l’ambiance universitaire est trop top. Si vous avez un brin d’opportunité pour partir étudier aux États-Unis, alors lancez-vous. Faites l’effort de quitter pendant un instant votre famille et vos amis. Quoiqu’il arrive, vous en reviendrez toujours gagnant, la langue, les échanges sociaux et culturels que vous rencontrerez, seront des atouts incomparables que vous n’auriez jamais pu obtenir en restant dans notre grand « village » la France.GoodBy

A tous ceux qui pour une raison ou une autre, décroche ou devienne allergique à notre système français, rien n’est perdu. Surtout ne vous découragez pas, il y a d’autres opportunités qui vous tendent la main dans le monde.

A bientôt !!!

« Marine »

Marine


This site is protected by WP-CopyRightPro