University High School Student Life : Mes études aux USA !

Archive from décembre, 2013
15 déc
2013
Posted in: Université
By    6 Comments

Un moment si doux !!!

Cela fait maintenant un mois que je n’ai pas écrit d’article !feuilleBlanche

Depuis la super « Snow Storm » qui nous a enseveli sous la neige, rassurez-vous, on s’en est sorti et j’ai maintenant beaucoup de choses à vous raconter.

Blues

Il y’a eu une période où j’ai ressenti un petit coup de blues. Sans doute un peu par manque de la maison, de ma famille et de mes amies.
J’ai demandé à ma famille s’il pouvait venir me rendre visite et Super génial, le  7 novembre mon père est arrivé en Amérique pour passer quelques jours. Une petite visite de 11 jours qui m’a redonné le moral et rechargé les batteries.

 

En plus,  la météo était en notre faveur. J’ai pu lui faire visiter mon Université, rencontrer mes amies, visiter la région et faire plein de choses.

A commencer par passer mon permis de conduire. Eh oui j’ai maintenant mon permis de conduire officiel Américain. Je suis très contente d’avoir tout eu du premier coup (code et conduite). Il est vrai qu’en Amérique c’est un peu moins compliqué et surtout beaucoup moins cher. En France, mes amis m’ont dit qu’un permis revenait à environ 1.800 €, si on le réussit du premier coup ! Alors qu’ici tenez-vous bien, mon permis m’a coûté 30 dollars (28 euros). En fait tout est lié au fait que l’auto-école n’existe pas et donc pas de frais, seulement des taxes.
Bien ou pas, les statistiques parleront à ma place.

permis-de-conduire

Un permis c’est bien, mais un permis sans voiture, ça ne sert à rien. Et aux États-Unis, la voiture est comme le cheval à l’époque des Cowboys. C’est indispensable si vous voulez exister dans le Sud Dakota.

Avec mon père, nous avons donc commencé le tour des vendeurs de voitures.
Pour moi c’était une grande première. Et encore une fois, c’était comme dans les films ou les séries américaines. Des grands parcs de voitures d’occasion de toutes les marques mythiques Chevrolet, Pontiac, Buick, Cadillac, Dodge et j’en oublie certainement.
A chaque arrivée chez un « Car dealer », nous avons été accueillis par le classique vendeur américain. Un chasseur de têtes qui ne vous l’achera plus tant qu’il ne vous aura pas attiré dans son bureau. Ce sont de vrai pro et leurs stratégies de vente sont bien étudiées.

Un vendeur nous a confié que la partie la plus facile de la vente n’était pas de conseiller le client sur le choix de la voiture, mais de discuter du prix de la voiture. Ça veut tout dire.

Effectivement,  ne soyez pas pressé si vous arrivez dans le bureau d’un « Car Dealer ».car-dealer

À titre d’exemple et pour vous résumer un peu, bien que le prix du véhicule soit annoncé,  il commence par vous dire « votre prix sera le mien »  intéressant non !!!!  Dans le même temps, il vous présente une sorte de contrat, ou vous devez inscrire le prix que vous souhaitez payer. Héhé ! Mais papa était là,  et cela ne sait pas du tout passer comme le vendeur l’espérait. OK !  il veut connaitre notre offre, alors s’il veut qu’on discute négociation, c’est d’accord ; mais la négociation sera orale et seulement la transaction sera écrite. Du coup, notre vendeur un peu déconcerté, a dû aller consulter son responsable et nous avons pu commencer à discuter.  Ils n’ont pas lâché l’affaire. Le prix ne nous convenait pas et nous avons fini par décider de partir. Arrivés dans notre voiture, le moteur allumé, prêt à quitter le parking, le manager qu’on n’avait pas encore vu, est venu nous stopper pour nous faire une proposition à la baisse. Mais mon père a encore dit non.

Un peu triste :( , je partais sans acheter la voiture qui me plaisait, mais mon père m’a dit alors,  que ce n’était sans doute pas encore perdu.

Nous sommes allés boire un café pas trop loin. Et quelques instants plus tard, coup de téléphone du manager. Bingo ! Le prix avait atteint celui que nous avions prévu.

Au final après 5 jours de recherche, nous avons enfin trouvé ma petite merveille. C’est mon bébé et je l’adore, je suis trop contente d’avoir pu l’acheter, car je trouve qu’elle me correspond parfaitement.fast-food

Pendant cette période, nous avons aussi beaucoup fréquenté les « Fastfoods », ce qui est génial puisque j’adore cette ambiance de restauration. Mais bon, pas trop quand même ! Car aux Etats- Unis, ils ont cette expression qui s’appelle  « Freshman 15 »  ce qui veux dire  « les premières années 15 »  pour définir que pendant la première année, tu grossis de 15 pounds (7 kg), donc j’essaie quand même de faire attention et de manger équilibré.

cold_thermometer

Maintenant que papa est parti, nous traversons une période glaciale dans le Sud Dakota qui m’épuise énormément avec des températures polaires de -25° à -30° Celsius ! 
Cette semaine il commence à faire un peu chaud, et oui aujourd’hui il fait  -15° ce qui me rend contente, car je commençais vraiment à congeler sur place!

La semaine dernière a été le début des examens de fin de semestre.  Moment important pour valider les crédits et passer aux niveaux supérieurs.exam

 

 

Ensuite, l’année civile 2013 sera terminée et je serai en vacances de Noël jusqu’au 13 janvier 2014 :) avec un tout nouvel emploi du temps !

Voilà pour les nouveautés, j’essaierais de poster un article pour le Nouvel An et vous raconter mon Noël en France ! Je pars le 23 décembre et rentre le 8 janvier :)

Gros bisous à tout le monde et merci aux gens qui m’envoie des cartes postales et email, cela me touche vraiment de savoir que je suis toujours en contact avec la famille et les amis :)

Cliquez sur la vidéo en dessous pour découvrir quelques images de ma vie à l’Université.
(avec le son c’est plus cool)

« Marine »

ZooEffect WordPress plugin


This site is protected by WP-CopyRightPro